L’ARIEGE, la nature grandeur nature

L’Ariège, du Val d’Aran au Pays de Causserans. Traditions, nature et authenticité, valent plus qu’un week-end.
Inutile d’aller chercher très loin pour trouver des paysages grandioses, une faune et une flore exceptionnelles.


Le Val d’Aran, en Ariège, un trésor de la région Midi-Pyrénées

Le Val d’Aran, au cœur du pays de Couserans, est une région autonome et étonnante dont la spécificité reste unique. 200 km2 de hautes vallées légèrement isolées qui aiment à afficher une identité très forte. 50 000 hectares de forêts où alternent rivières, torrents, lacs, montagnes et herbages. Une région dont l’identité culturelle est indéniable au point que la langue officielle y est toujours « l’Aranais » parlé par environ 6000 personnes. Une superbe vallée dont la partie espagnole de la haute vallée de la Garonne revendique haut et fort ses attaches. Dans cette communauté trois langues officielles : l’Aranais, le Catalan et le Castillan. Une région qui flirte avec l’Espagne ne peut être qu’une région festive, chaleureuse, lumineuse et originale.

Saint Girons en Ariège, une histoire qui remonte aux romains et aux cathares. Un véritable carrefour entre montagne, plaine et vallée, entre Méditerranée et Atlantique, qui, dans la haute Antiquité était le passage de la route du sel. Au moyen âge, la ville continue son développement et s’étend de l’autre côté de la rive du Salat, pour être aujourd’hui la « capitale du pays de Couserans ». On peut aussi partir sur la route des Cathares vers le Château de Monségur ou déguster l’apéritif « Hypocras » au château de Foix, ou tout simplement aller à la découverte des lacs et des vallées et flâner dans le parc naturel régional créé en 2009 qui couvre près de 40% du département de l’Ariège.

Le pays de Couserans, la nature grandeur nature où l’on flirte avec le silence au milieu de grands espaces, où l’on se réconcilie avec le calme et la solitude. Un véritable dépaysement loin du chaos des villes. Des itinéraires à choisir selon son cœur : randonnées par le chemin GR10 qui conduit doucement de l’Atlantique à la Méditerranée, grimper le Mont Valier par le col de Peyre Blanc… Rencontrer des coqs de bruyère, cueillir des edelweiss et avec un peu de chance des orchidées ou débusquer la truite dans des lacs hauts perchés. Les traditions se transmettent et perdurent dans une atmosphère festive avec la transhumance. Ce sont près de 10 000 moutons, plus de 1000 bovins, des centaines de chevaux vont partir vers les vallées accompagnées par toute la population dans une fête pastorale populaire.

Une terre généreuse, riche en produits du terroir. Une invitation à la table des habitants est possible, ils sont d’une grande convivialité et aiment à partager leurs trésors gastronomiques. La soupe traditionnelle « l’Azimat », le fromage de Bethmale ou la croustade, pâtisserie locale, tout est à découvrir. Avec un peu de chance il peut être possible de déguster le « mie » et surtout de le tourner !! Le « mie » est le plat traditionnel tourné dans une immense jatte par les convives qui vont s’en régaler. Les produits de terroir et la cuisine s’associent pour un retour au cœur du monde de l’enfance et des odeurs qui flottaient dans les « maisons de famille ». Il faut aussi goûter au caviar des Pyrénées espagnoles après celui d’Aquitaine. Ici tout fleure bon la nature et l’authenticité

 

Office de Tourisme du Couserans :
Place Alphonse Sentein, 09 200 Saint Girons.  Tel : 05 61 96 26 60 –

Agence de développement touristique d’Ariège-Pyrénées :
Mail : vacances@ariegepyrenees.com   – Site : www.ariegepyrenees.com

Les bonnes adresses pour découvrir la gastronomie régionale
– « Les nourritures terrestres » spécialités de fromage, fondue, raclette.
17 avenue Fernand Loubet 09200 Saint Girons

Philippe Faur, spécialiste de glaces artisanales.
La glace au foie gras de chez Rougie a reçu le Grand Prix de l’Innovation.

Studio 9 M.C. décoration
Un souffle de parisianisme qui se conjugue avec produits locaux, artisans du cru et créativité. Incontournable pour les amateurs de déco.

Où loger :


– L’Hôtel Eychenne (châteaux hôtels collection)
8 avenue Paul Laffont
09200 Saint Girons

 

– « L’auberge d’Antan » une véritable auberge Gasconne dans un site traditionnel avec une cuisine de Grand-Mère, au feu de bois.
Avenue de la Résistance, 09200 Saint Girons. +33 561 641 102.

 

– Château de Beauregard
09200 Saint Girons. 05 61 66 66 64 ; contact@chateaubeauregard.net

Visites à ne pas manquer :
– Le Château de Seix. Visites : 2€, 1€ enfant de moins de 15 ans.  Tel : 05 34 09 88 30
Contact  : contact@ccoust.com

– L’Écomusée à Alzen avec table paysanne sur réservation.
Contact : écomusée.alzen@wanadoo.fr   Tel : 05 61 01 12 49

– Le Cloître de Saint Lizier, en pays des Traces. Tel : 05 61 66 47 98.
Contact : paysdestraces@wanadoo.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.