Festival Hors les vignes

Journalistes

Festival Hors les vignes

Alchimie du vin, de la cuisine, et de l’art.


En imitant Corneille dans Le Cid, on peut dire que «Pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître». Ce premier événement s’est déroulé au Dock des Suds de Marseille et a attiré un très nombreux public dans un décor et une mise en scène réussie.
Chefs provençaux, vignerons, et artistes ont enchaîné leurs shows cooking en trio avec brio. Des shows rythmés par les différents groupes musicaux présents dans les nombreux espaces de ce lieu magique. La «salle des sucres» était prise d’assaut pour assister à ces joutes culinaires. Toutes les heures, une nouvelle exhibition avec un triptyque d’intervenants.

De mini spectacles
Chaque trio a pu exprimer et dévoiler sa personnalité à travers la présentation d’une recette inédite. Un véritable régal pour les yeux et les papilles.
«Mention originale» pour Christophe Negrel qui a préparé son plat avec un masque de Batman entièrement dans le noir, l’assistance accrochée aux moindres de ses gestes était hilare. Et voilà que c’est le public qui va alors déguster à l’aveugle ! Chacun s’est bandé les yeux avec le foulard noir accroché aux sièges… drôle d’expérience, originale. Un ballet incessant de serveurs souriants et rapides nous ont servi la verrine préparée et un verre de bon vin que nous avons dégusté dans  le noir  dans une ambiance bon enfant.
«Mention création» pour Christian Ernst avec une préparation chaude où le vin était partie prenante : loup de mer aux raisins, échalotes et poivrons confits au vin rouge. Divin !
Le public va déguster à l’aveugle, les yeux bandés. À droite, Christian Ernst avec un loup de mer aux raisins, échalotes et poivrons confits au vin rouge

Autres stars : les vins, les produits et les fromages de la région. Trois bars pour déguster, découvrir et apprécier les blancs, les rosés, et les rouges I.G.P. des vignobles méridionaux, moyennant 3€. Entre deux performances culinaires et gustatives, tout en écoutant « la banda des docks » et ses rythmes dansants, la balade gourmande continue, vers les kiosques gourmands pour grignoter et reprendre des forces dans une ambiance festive de partage.
Des plateaux de fromages alléchants, plats cuisinés odorants et desserts multiples attirent telle Circé la magicienne, tous les visiteurs.
«Mention vaut le détour» pour Daniel et Gilles « la table de l’olivier » avec leurs raviolis à la bouillabaisse. Une petite merveille.

Et les arts aussi
Au passage « les souffleurs, commandos poétiques » ! Ils soufflent à l’oreille de superbes poèmes à l’aide d’une longue canne de bambou, qui va de la bouche du poète à l’oreille de l’amateur de poésie. Émotion assurée.

D’autres rencontres comme le «kiosque électronique» qui propose des jeux d ‘expériences sensorielles par différents artistes de la musique du vin et de la cuisine.  À quelques pas de là, «boire pour se souvenir» avec la discothèque-cave d’Emmanuel Giraud. Un lieu de mémoire.
Un petit oubli tout de même : pourquoi ne pas avoir prévu un petit « corner » livres gastronomiques, œnologiques, viticoles et culinaires ?  Ce sera certainement pour l’année prochaine.
La boucle est bouclée, la journée se termine. Une belle journée organisée de main de maître par «Intervins Sud-Est». À renouveler sans hésitation. Bon vent pour le prochain hors vignes.

Les vins présents :
CHATEAU ROMANIN Alpilles – 
VIGNERONS ARDECHOIS Ardèche – VILLA MINNA VINEYARD Bouches-du-Rhône – LES VINS DE VIENNE Collines rhodaniennes – 
LES VIGNERONS DE VALLÉON Drôme – 
DOMAINE DE RICHEAUME Méditerranée – AGAMY Comtés Rhodaniens – LE MAS SYLVIA Coteaux des Baronnies – DOMAINE BASTIDE JOURDAN Côtes du Rhône
Les chefs présents :
Emmanuel Perrodin, chef nomade, Marseille – Christian Ernst , Le Rowing club, Marseille – Lionel Levy, InterContinental Marseille Hôtel Dieu, Marseille -Ludovic Aillaud, L’épicurien, Aix-en-Provence – Sylvain Robert, L’Aromat, Marseille – Roland Schembri, César palace, Marseille – Yves Scorsonelli, Yves traiteur, La Garde – Christophe Negrel, Lauracée, Marseille – Jean-François Bérard, L’hostellerie Bérard & spa, La Cadière d’Azur

Les artistes, plasticiennes, graphistes, illustrateurs, artistes-peintres, designers, photographes-constructeurs.
 

Texte et photos Gérard Colombani

Gérard COLOMBANI
Gérard COLOMBANI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *